Podcast : Épisode 6, les ingrédient interdits et régulés

Épisode audio, les ingrédients interdits et régulés

Résumé

Les annexes du règlement de 2009:

  • Les ingrédients interdits: une liste négative de plus de 1300 ingrédients
  • Les ingrédients restreints: restriction en fonction de la concentration, de la zone d’application, de la population démographique
  • Les conservateurs: une liste positive des ingrédients reconnus comme conservateurs
  • Les colorants: une liste positive des ingrédients reconnus comme colorants
  • Les filtres solaires: une liste positive des ingrédients reconnus comme filtres solaires

Notes de l’épisode

N'hésitez pas à écoute l'épisode précédent sur l'acide hyaluronique ainsi que le suivant sur les tests sur les animaux.

Transcription

Bonjour, vous écoutez l'épisode 6 des dessous de la cosmétique, le Podcast qui vous dévoile et vous explique avec clarté et sincérité le monde de la cosmétique. Je suis Julie Magand Castel, biologiste chimiste et cosmétologue spécialisée en cosmétique naturelle et aujourd'hui nous allons parler de réglementation cosmétique. Et plus précisément des annexes du règlement en vigueur.

Contrairement à ce que l'on peut penser en écoutant certain média, la cosmétique est une industrie qui est strictement réglementée en Europe. Le règlement Européen est actualisé fréquemment et le dernier date de 2009. Son petit nom de code c'est le règlement 1223/2009. La réglementation ce n'est pas toujours tout noir ou tout blanc et peut laisser place à quelques interprétations.

C'est pourquoi travailler dans le domaine de la réglementation demande une grande expertise et de connaître les us et coutumes de l'industrie. Souvent la réglementation c'est un vrai service à part entière dans les grandes entreprises de cosmétiques. Et les plus petites entreprises peuvent faire externaliser sa gestion mais la réglementation est difficile à gérer si ce n'est pas notre corps de métier. Je ne pourrais bien sûr pas vous faire une explication très détaillée sur ce Podcast mais j'aimerais au moins insister sur certains points qui sont souvent méconnus.

Je voudrais donc insister sur certain point qui n'ont pas l'air bien assimilés par certains media donc je nomme : la sûreté des ingrédients.

Le règlement cosmétique de 2009 encadre les ingrédients interdit dans les cosmétiques car reconnus comme mauvais pour la santé humaine. Ainsi l'annexe II de ce règlement est une liste de substance totalement interdites dans les cosmétiques, c'est à dire que tous les cosmétiques vendus sur dans l'union européenne ne contienne pas ces plus de 1300 ingrédients. C'est énorme et un vrai gage de sécurité. Pour avoir un point de comparaison, le règlement cosmétiques des États Unis ne comporte qu’une vingtaine d'ingrédients bannis.

Pour donner un exemple d'une famille d'ingrédients qui a fait fortement parler d'elle c'est les parabènes. Pour rappel, les parabènes sont une famille de molécules dont certains sont ou ont été utilisés comme conservateur en cosmétique. Cependant ils ont connu a énormes bad buzz car certaines molécules ont été suspecté de déranger le système hormonal. En 2014, de nouvelles molécules sont interdites et restreintes et s’ajoutent à la liste du règlement de 2009. Et parmi celles-ci 5 long parabènes sont interdits tels le pentylparabene car il suspecté de dérégler les hormones.

Cependant les petits parabènes ne présentent pas de risque et sont considéré comme sains, donc pas d'inquiétude avec le methylparaben. Les petits parabènes ont malheureusement hérité de la mauvaise image des longs parabènes sans raison apparente alors pourtant qu'ils présentent bien moins de risque d'allergie que certains autres conservateurs avec lesquels on les a remplacés pour faire face à ces attaques médiatiques.

Dans les règlement Européen, il existe également une liste d'ingrédients restreint avec des contraintes quant à leur concentration dans le produit, la zone d'application ou la population démographique visée par le cosmétique telle les enfants. Par exemple des produits qui vont être en contact avec les yeux auront des restriction plus stricte qu'un produit pour les mains. Vous vous imaginé bien que notre gel hydroalcolique pour les mains à 70% d'alcool ne passera pas pour une application près des yeux.

De manière générale les zones d'application de cosmétique qui entraînent une absorption plus importante de ceux-ci sont plus restreinte en termes d'ingrédients. Je pense aux muqueuses, au contour de l'œil ou la peau est plus fine et les risques de se mettre du produit dans l'œil est plus important, aux lèvres, les peaux des bébés etc. Le règlement de 2009 listes aussi certains ingrédients comme étant des conservateurs, des colorant ou les filtres solaires. Cependant certains ingrédients peuvent avoir des propriétés bactéricides mais ne pas être listé dans cette fameuse liste de conservateurs. Et c'est exactement sur cela que certains marqueteurs jouent lorsqu'ils vous annoncent des produits sans conservateurs.

En réalité, ce sont des produits sans conservateurs listées `a l'annexe V du règlement. Je ne porte pas de jugement particulier sur ce genre de marketing car de toute façon je pense que les conservateurs sont nécessaires dans les produits contenants de l'eau et ne sont pas absolument pas à bannir.

Un produit contaminé fera beaucoup plus de mal qu'un produit contenant un conservateur synthétique. L'eau de nos cosmétiques accueille gentiment les bactéries qui seront ravie se s'y proliférer. Et il y a plein d'occasion pour que notre produit soit en contact avec des bactéries : on met nos doigts dans le pot de crème, lorsqu'on touche l'applicateur de notre gloss avec nos lèvres, lorsqu'on ne rebouche pas le gel douche, ... Après comme toute catégorie d'ingrédients il y a des champions et des moins bons. Parmi les moins bon je pense à la methylisothiazolinone (MIT) qui a été très utilisée dans les années 70 et plutôt abandonné 20 ans après pour son caractère allergisant.

Pour résumer, qu'est-ce qu'il y a dans les annexes de ce règlement cosmétique ? Une liste négative de plus de 1300 ingrédients bannis, une liste d'ingrédients restreint et des listes positives d'ingrédients considérés comme conservateurs, colorant et filtres solaires. Le but était de poser les bases, de montrer que les ingrédients de nos cosmétiques ont était largement testé, et de vous montrer qu'en Europe on a une des réglementations des plus strictes pour protéger au mieux les consommateurs et que de vous amener à questionner l'ampleur des critiques médiatiques de certains ingrédients.

J'espère que cet épisode vous a plu et vous en savez d’avantages sur la réglementation cosmétique.

Un nouvel épisode sortira samedi prochain et vous pouvez retrouver les notes de ces épisodes sur mastelcosmetics.com dans la rubrique les dessous de la cosmétique. Mastel ça s'écrit MASTEL et c'est la contraction de mes deux noms de familles Magand Castel. N'hésitez pas à réagir dans les commentaires, à poser vos questions ou à indiquer ce que vous aimerez entendre par la suite. Vous pouvez des aujourd'hui vous abonner au Podcast Les dessous de la cosmétique sur différentes plateformes de Podcast dont Spotify et suivre son actualité sur Instagram et sur Twitter avec l'identifiant mastelcosmetics.

Aussi et bien sûr n'hésitez pas à partager ce podcast avec vos amis si vous pensez qu'ils pourraient l'apprécier - merci. Je vous souhaite une belle semaine et vous donne rendez-vous samedi prochain pour un épisode sur les tests sur les animaux.

 


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.