Podcast : Épisode 9 : la peau

Écoutez l'épisode audio pour tout connaître sur le fonctionnement de la peau

Le fonctionnement de la peau

  • Généralités : 2m² de superficie, 16% de la masse de l’organisme avec une épaisseur de 1,2 mm en moyenne
  • Son rôle : fonction barrière + thermorégulation + transmission information + véhiculation de la réponse immunitaire
  • L’épiderme : kératinocytes + mélanocytes
  • Le derme : fibroblastes + élastine
  • L’hypoderme : adipocytes

 

1. Introduction

Notre peau est un organe à part entière de notre organisme. Et elle impressionne par sa superficie bien qu'elle ne soit pas aussi importante que celle de nos intestins ou poumon. Elle dépend bien évidemment d'un individu à l'autre mais est en moyenne à 2m². Ce qui est impressionnant, imaginer vous un bout de cuir de 2m de long sur 1m de large et 1.2 mm d'épaisseur. Elle est également lourde car elle représente 16% du poids de l'organisme ! Après ces quelques chiffres on comprend rapidement que notre peau est grande et lourde mais quel est son rôle ?

 

 

2. Son rôle

Son rôle principal est sa fonction barrière que l'on a déjà énoncée dans l'épisode 5 sur l'acide hyaluronique. En effet, le rôle principal de la peau est de faire une barrière physique entre l'extérieur de notre organisme et l'intérieur, ainsi elle évite que des corps étrangers s'invitent dans notre organisme. De même, elle évite également les pertes en eau de notre organisme vers l'extérieur.

En plus d'exercer la fonction de barrière, la peau sert aussi à réguler la température grâce au processus de sudation, elle réceptionne aussi les informations sensitives et intervient dans le processus de réponse immunitaire.

Mais à quoi sert-elle ? Et comment est-elle organisée ?

Maintenant que l'on sait à quoi elle sert, comment s'organise-t-elle ?

La peau s'organise en trois couches, plus la couche est proche de la surface plus elle est fine. La couche la plus superficielle est l’épiderme.

 

3. L’épiderme

3.a 1er type de cellule

L'épiderme est la couche la plus superficielle de la peau, elle ne contient pas de vaisseau sanguin et est composée de 4 types de cellules. Mais nous allons nous préoccuper seulement de deux pour simplifier. Les kératinocytes sont des cellules qui s'organisent comme des briques sur un mur. Elles sont renouvelées en continuité au niveau de la partie basale de l'épiderme.

Ensuite les nouvelles cellules poussent les anciennes cellules de plus en plus vers la partie superficielle. La morphologie des kératinocytes change un peu en fonction de leur profondeur dans l'épiderme. Elles vont être plus allongées vers la partie basale et s’écrasent et meurent en arrivant vers la partie superficielle de l'épiderme.

D'ailleurs la partie superficielle est la couche cornée car les kératinocytes deviennent des cornéocytes en mourant et s'approchant de la surface de la peau. On dit aussi que ce sont des squames.

Ainsi je suis sûre que vous voyez le lien avec ce qu'on appelle la desquamation, qui désigne le fait de perte nos squames, donc nos cornéocytes, aussi appelé les cellules mortes de la peau.

Pour revenir sur les kératinocytes, sa durée de vie, de sa production jusqu’à sa desquamation, c'est environ 28 jours, c'est pourquoi je vous conseillerais toujours d'évaluer l'efficacité d'un produit cosmétique en 28 jours car c'est le temps qu'il faut à l'épiderme pour se renouveler.

3.b 2ème type de cellule

Ensuite deuxième type de cellules de l’épiderme, ce sont les mélanocytes. Les mélanocytes, eux ne sont pas sous forme de briques comme les kératinocytes mais sous forme d'étoiles.

Ce sont les cellules qui pigmentent la peau. Leur nombre, leurs tailles et le type de pigments qu'elles produisent vont influencer sur le phototype cutané. Le phototype c'est un classement des couleurs de peau et leur sensibilité au soleil. Par exemple une peau blanche qui brûle au soleil est un phototype I alors qu'une peau brun foncé qui ne brûle jamais au soleil est un phototype VI.

La seconde couche sous l'épiderme est le derme, que nous allons voir dans la partie suivante.

 

 

4. Le derme

Plus en profondeur de l'épiderme, il y a le derme. Le derme contient un réseau abondant de vaisseaux sanguin qui aident à la régulation de la température notamment.

Il contient également du collagène et de l'élastine. Le collagène est une protéine qui soutient les tissus et l'élastine est une protéine qui confère l'élasticité de la peau. La quantité de ces deux protéines diminue lorsqu'on prend de l’âge et explique l'affaissement des tissus.

Elles sont produites par les cellules appelées fibroblastes et comme le collagène et l'élastine sont des protéines, elles ne sont pas des cellules et elles font partie de l'extérieur, le dehors des cellules, que l'on appelle la matrice extracellulaire.

Le derme contient également les bulbes des poils et les glandes qui secrètent le sébum qui leur sont liées. Il contient les récepteurs sensoriels pour réceptionner les informations sensitives, c'est-à-dire pour que l'on se ressente les pressions qui nous sont appliquées sur la peau ainsi que les températures.

 

 

5. L’hypoderme

Et ensuite l'hypoderme est la couche la plus profonde qui contient la cellule grasse dit adipocytes, elles aident à réguler la température, amortisseur de choc et font office de réserve d'énergie.

 

Notes de l’épisode

Schéma de la peau selon les dessous de la cosmétique, l'épiderme, le derme et l'hypoderme


1 comment

  • Marine

    Hello! J’adore tes podcasts, je prépare un CAP esthétique et tes explications sont un grand aide dans ma formation!
    Merci ;)


Leave a comment

Please note, comments must be approved before they are published

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.