Podcast : Épisode 14, le vieillissement cutané

Épisode audio, le vieillissement cutané

Résumé

Comment effacer nos rides ? Comment gommer les rides ? Ces questions reviennent souvent dans notre société. Alors penchons-nous sur le pourquoi du comment notre peau vieillit.

Le vieillissement intrinsèque

Ce sont les facteurs chronologiques et génétiques qui se produisent naturellement dans notre peau. Ils sont liés à notre génome.

La glycation

  • réaction chimique entre un sucre et une protéine comme le collagène et l’élastine
  • produit des AGEs(Advanced Glycation end-products) qui sont des protéines enchevêtrées, rigides qui perdent leurs fonctions
  • dégradation du collagène, qui confère la résistance à la peau + dégradation de l’élastine, qui donne l’élasticité à la peau
  • résultat : peau lâche, flasque, fine, ridée

Le vieillissement extrinsèque

Ce sont les facteurs environnementaux, liés à notre style de vie. C’est notre exposome (tout ce à quoi nous sommes exposés).

Le photo-vieillissement et le stress oxydatif

UVA (315-400 nm)

  • pénètrent plus loin dans la peau
  • induisent des ROS (espèces réactives de l’oxygène) qui interfèrent avec la synthèse de collagène du derme, et recrutent des cellules de l’inflammation
  • actives les MMP (métalloprotéases matricielles) qui dégradent la MEC (matrice extracellulaire) dont les fibres élastiques du derme
  • résultat : peau lâche, flasque, fine, ridée

UVB (280-315 nm)

  • pénètrent moins loin dans la peau mais avec plus d’énergie
  • induisent des ROS (espèces réactives de l’oxygène) qui interfèrent avec l’ADN des cellules de la peau
  • résultat potentiel : cancer

Le tabagisme

  • induction de MMP qui diminueraient la teneur en collagène de la matrice extra-cellulaire
  • résultat : peau moins plus flasque

Une alimentation faible en Vitamine E et Sélénium

  • la Vitamine E = tocophérol se trouve dans les amandes et noisettes
  • le sélénium se trouve beaucoup dans les poisson et les crustacés
  • résultat : pas de diminution du vieillissement cutané

La pollution

  • l’ozone induit des radicaux libres délétères pour la MEC (matrice extra cellulaire)

Notes de l’épisode

  • L’épisode 9 des Dessous de la Cosmétique : #9 : La Peau
  • Mibelle Group, Skin Aging
  • Passeron T., Ortonne J-P., Le vieillissement cutané, 2003, La Presse Médicale
  • Le site internet : MastelCosmetics
  • Le compte Instagram : @mastelcosmetics

Transcription

Bonjour, vous écoutez l'épisode 14 des Dessous de la Cosmétique, le Podcast qui vous dévoile et vous explique avec clarté et sincérité le monde de la cosmétique. Je suis Julie Magand Castel, biologiste chimiste et cosmétologue spécialisée en cosmétique naturelle et aujourd'hui nous allons parler du vieillissement cutané. Nous allons voir ce qu'il se passe dans notre peau au fil du temps.

Cet épisode va être légèrement plus technique donc je vous conseille d'aller écouter et réécouter l'épisode 9 sur la peau dans lequel on décrit des différentes couches de la peau : l'épiderme, le derme et l'hypoderme. Et dans le derme, la théorie sur la matrice extracellulaire va être particulière importante dans cet épisode.

La matrice extra cellulaire que l'on abrège avec l'acronyme MEC, c'est l'ensemble de macromolécules, de grosses molécules comme le collagène et l'élastine qui entourent les cellules de la peau. Selon le tissu, la localisation dans le corps la MEC est plus ou moins importante. Dans le derme, la deuxième couche de peau, elle représente un ratio considérable. Et cette MEC dermique elle va jouer un rôle considérable dans le vieillissement cutané, qui est le sujet de notre épisode. D'ailleurs, on va aborder différentes causes de vieillissement cutané mais on ne pourra pas parler de tout donc je me suis limité à la glycation, au photo vieillissement et au stress oxydatif. On évoquera rapidement d'autres causes environnementaux lié à notre style de vie.

Un des mécanismes qui induit le vieillissement cutané est la glycation. La glycation est un procédé qui se produit naturellement avec l'âge, c'est à dire ça fait partie du vieillissement intrinsèque, donc dû à des facteurs chronologiques et génétiques. La glycation, c'est une réaction chimique entre un sucre et une protéine, pour les chimistes ça va former une base de schiff (une double liaison carbone / azote) qui ensuite se réarrange.

Je reviens rapidement sur le terme réaction chimique, qui est généralement diabolisée dans les différents médias. Mais la chimie c'est juste l'étude de la matière donc de tout ce qui nous entoure. C'est l'observation de notre environnent à l'échelle moléculaire voire atomique. On parle de la même chose avec différents mots. On peut me parler "du gout acide du citron" ou " l'acide citrique" et bien on aura décrit la même chose. Le citron il est naturel, on peut parler de chimie dans le naturel. Ok, je referme la parenthèse.

On parlait à l'instant de vieillissement cutané induit par la glycation donc de la réaction chimique entre un sucre et une protéine. Et cette réaction va donner ce qu'on appelle les produits finaux de glycation avancée dont l'acronyme en anglais c'est AGE pour advanced glycation end product.

C'est facile à retenir car ce sont les AGE qui provoquent le vieillissement donc l’âge de la peau. Ces AGE c'est grosso modo une protéine donc potentiellement le collagène ou l'élastine qui a réagi avec un sucre et qui a fait des liens avec elle-même. Et du coup elle est toute enchevêtrée, toute rigide et elle va perdre ses fonctions initiales qui rappelons-le est l'élasticité de la peau pour l'élastine et le maintien des tissus donc la résistance de la peau pour le collagène.

Et la glycation c'est une modification irréversible de leurs structures, de leurs activités ce qui causent donc des dysfonctionnements de plusieurs mécanismes. Ça va directement ou indirectement affecter certaines cellules et donc l'organisation de la matrice extracellulaire, car le collagène et l'élastine sont des protéines de la MEC. Donc pour faire simple, la glycation c'est une réaction entre un sucre et une protéine produisant ainsi des AGE ce qui résulte à une peau moins élastique, moins souple, plus lâche, jaunissante et à l'apparition de ride. C'est une réaction qui est tout à fait normale et se produit avec les sucres présents dans votre corps (on en a tous !)

Donc ça c'était la glycation qui est un vieillissement intrinsèque. D'autres mécanismes qui induisent le vieillissement cutané sont le photo vieillissement et le stress oxydatif, ils font partie du vieillissement extrinsèque, c'est à dire dû à des facteurs extérieur à notre corps, à notre environnement, à notre exposome. Les rayons UV, donc les rayons ultra-violets impacte directement la MEC du derme. On distingue les UVA des UVB

  • Les UVA ce sont des radiations de plus grande longueur d'onde (315-400nm) qui pénètre plus profondément dans la peau. Pour donner un chiffre, plus de la moitié des UVA atteignent le derme, donc la deuxième couche de la peau. Ils vont donc impacter l'épiderme avec ses kératinocytes et le derme avec ses fibroblastes. Par contre les UVA ont une plus petite énergie que les UVB. Ils induisent des dommages indirects via les espèce réactive de l'oxygène, que l'on abrège souvent par ROS, pour l'anglais reactive oxygene species. Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parler des radicaux libres, c'est un terme qui est plus popularisé je crois. Et bien, les radicaux libres font partie des ROS. Alors, ces ROS sont extrêmement réactifs et peuvent donc réagir avec des molécules de notre corps et provoquer des effets néfastes dans notre peau et notamment au niveau de la matrice extracellulaire, la MEC. En effet, ils interfèrent avec la synthèse de collagène du derme ce qui mène au photo vieillissement et donc à une peau plus flasque, à des rides etc. De plus, ces ROS recrutent des cellules de l'inflammation sur la zone agressée, et provoquent des rougeurs. Les rayons UV actives les métalloprotéines que l’on abrège souvent par MMP pour matrix metalloproteinases en anglais. Ces metalloproteinases sont des enzymes qui dégradent la matrice extracellulaire dont les fibres élastiques du derme. Ainsi le derme devient moins élastique et plus lâche.
  • Les UVB, quant à eux, ont une plus petite longueur d'onde (280 - 315 nm) c'est à dire qu’ils pénètrent moins loin dans la peau. Ils sont absorbés à 90% par l'épiderme donc par la première couche de la peau. Ils vont donc interagir majoritairement avec les kératinocytes. Aussi il faut savoir que les UVB ont une énergie plus importante ce qui risque d'endommager l'ADN de certaines cellules et provoquer des cancers. Généralement la mélanine, qui est le pigment de la peau dont on a parlé dans l'épisode 9 sur la peau, agit comme une protection naturelle contre le soleil. Elle protège les kératinocytes et leurs ADN.

Juste un petit rappel de bio, notre ADN est dans le noyau des cellules de notre peau, et donc à chaque fois que je parle de cellule de la peau, bin elles contiennent toujours notre ADN.

  • (UVB suite) : En fait, les rayons UV initient des réactions de photoxidations via les ROS dont on a parlé à l'instant donc les espèces réactives de l'oxygène. Et lorsque leur quantité est trop grande la peau n'est plus capable de se protéger de ceux-ci et notre ADN va être endommagé.

On ça c'était le photo vieillissement qui induit un stress oxydatif pour la peau. Et ces effets néfastes du soleil changent d'un individu à l'autre et provoque entre autres l'apparition des rides et des taches de soleil sur la peau, d'une peau plus flasque, plus lâche. On vient de voir que ça passe notamment par deux intermédiaires : les MMP et les ROS. MMP pour métaloprotéinase et ROS pour les espèces réactives de l'oxygène. J'ai trouvé ça important de vous parler un peu des détails de ces agressions car quand on va parler d'actifs dans les prochains épisodes on pourra directement dire si leurs effets sont sur la diminution des ROS par exemple ou des MMP, etc.

Je ne vais pas décrire toutes les causes de vieillissement mais d'autre facteurs extrinsèques peuvent être le tabagisme, une mauvaise nutrition, la pollution.

Le tabac aggraverait les effets des rayonnements UV par l’induction de MMP qui diminuerait la teneur en collagène de la matrice extracellulaire, a un affaissement des tissus, à des rides.

Un régime riche en agents antioxydants tels que la vitamine E, qui se trouve dans les amandes et noisettes ou le sélénium, qui se trouve beaucoup dans les poissons et les crustacés pourrait permettre de ralentir le processus de vieillissement.

La pollution accélère aussi le vieillissement cutané et l'ozone par exemple induit des radicaux libres qui sont délétères pour la matrice extra cellulaire.

Alors pour récapituler le vieillissement cutané est dû à :

  • Des facteurs intrinsèques donc lié à des facteurs chronologiques et génétiques à notre génome et
  • À des facteurs extrinsèques donc lié à notre environnent donc à notre exposome.

Dans les facteurs intrinsèques on compte le phénomène de glycation qui est une réaction entre un sucre et une protéine comme le collagène et d'élastine. Ça produit des AGE, advanced glycation end product qui altère les fonctions de ces protéines donc la résistance et l'élasticité de la peau.

Dans les facteurs extrinsèques, il y a les rayons UV qui provoquent un stress oxydatif. Ce stress oxydatif se traduit par la présence d'espèce réactive de l'oxygène donc les ROS, qui ralentissent la production de collagène. Les rayons UV activent les metalloproteinases donc les MMP. Ces metalloproteinases sont des enzymes qui dégradent la matrice extracellulaire dont les fibres élastiques du derme.

Le tabagisme, une alimentation faible en antioxydant et la pollution peuvent également aggraver le vieillissement cutané. Et tout cela se traduit, par une peau moins élastique, moins rebondie, plus lâche, la formation de rides, un teint moins uniforme, une peau plus fine et sèche.

J'espère que cet épisode vous a plu et a attisé votre curiosité sur le vieillissement cutané. Ce n'était bien évidemment pas une liste exhaustive car il existe d'autres facteurs. Mais pas d'inquiétude ce n'est que partie remise pour un prochain épisode.

D'ailleurs restez aux aguets car un nouvel épisode sortira samedi prochain, en attendant vous pouvez retrouver les notes de ces épisodes sur mastelcosmetics.com dans la rubrique les dessous de la cosmétique. Mastel ça s'écrit MASTEL et c'est la contraction de mes deux noms de familles Magand Castel. Vous pouvez des aujourd'hui vous abonner au Podcast Les dessous de la cosmétique sur différentes plateformes de Podcast dont Spotify, Apple Podcast et Google Podcast. Et d'ailleurs si vous appréciez ce contenu, je vous serais super reconnaissante si vous prenez le temps de me laisser un avis 5 étoiles sur Apple Podcast ça aiderait d'autre personne à trouver Les Dessous de la Cosmétique.

Je vous souhaite une belle semaine et vous donne rendez-vous samedi prochain pour un épisode spécial ingrédients dans lequel on mettra en lumière la coenzyme Q10, et devinez ce qu'elle fait ? Elle est anti-âge. Bye


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.